École des amours

École des amours

mercredi 7 août 2013

Flèches de fonction

Un autre fabuleux matériel Montessori pour la grammaire : les flèches de fonction! Durant sa 1ère année (l'équivalent du CP pour mes lecteurs français ;), ma grande a bien avancé dans l'apprentissage des fonctions grammaticales. Dans un billet écrit en début d'année 2013, je vous parlais des premières natures de mots. En effet, chaque mot à une nature (ce que l'on trouve comme renseignement dans un dictionnaire) (1 mot = 1 nature). Pour ce qui est de la fonction des mots, elle varie selon les phrases. Aussi une fonction peut regrouper plusieurs mots. Pour avoir une fonction, les mots doivent-être en relation dans une phrase ; un mot seul à une nature, mais n'a pas de fonction. Pour faire une métaphore : l'Homme a sa nature d'être humain, mais c'est lorsqu'il est en relation avec d'autres qu'il occupe des fonctions qui varient selon les personnes qui l'accompagnent (il peut être ami, parent, client, professeur, étudiant, conjoint...).

Alors voilà, après avoir présenté quelques natures de mots (déterminant, nom, adjectif et verbe), j'ai commencé les présentations des fonctions grammaticales ; les rôles que jouent les mots dans une phrase par rapport aux autres mots.   

Voici les deux premières phrases que j'ai présenté à ma grande.

Comme elle a l'habitude de le faire, elle devait lire une phrase et en dessiner les symboles de natures de mots (je montre deux phrases, mais pour la présentation, on y va une phrase à la fois ;)). 

Comme toujours en Montessori, on débute par une expérimentation par les sens avant d'intégrer la terminologie. Donc, à ce stade, l'enfant apprend à décortiquer la phrase, se poser les bonnes questions, mais on ne lui donne pas encore la terminologie (comme sujet, COD, etc.). C'est seulement après s'être bien exercé dans l'analyse grammaticale que l'on mentionne les termes à l'enfant (rappelez-vous : exploration par les sens, concret, une difficulté à la fois pour ajouter peu à peu et intégrer les termes). C'est exactement la même chose que pour le nom des figures géométriques ou des solides, par exemple... avant d'en connaître le nom, l'enfant les a longuement touché, manipulé, exploré. Bref, sensoriellement, il les connaît très bien avant même d'en connaître le nom.  

Donc pour cette activité, on a des flèches noires et des cercles rouges où il est inscrit les questions à se poser pour trouver les fonctions ('Que fait-on?' et 'Qui est-ce qui?- Qu'est-ce qui? pour la première présentation). Plus tard, il sera inscrit verbe, sujet, etc, mais pour le moment, l'enfant doit prendre l'habitude de se poser les bonnes questions avant d'utiliser cette terminologie. 

Comme on voit sur les photos, on commence par présenter à l'enfant une phrase avec un sujet et une action (Le cheval hennit. ou Laurie parle.). 

Après avoir lu et dessiné les symboles de natures de mots, il doit d'abord se poser la question : 'que fait-on?'. Il trouve la réponse à cette question, et découpe la réponse : ici 'hennit'. Il place la réponse sur le cercle rouge. Ensuite, l'enfant se pose la question 'qu'est-ce qui hennit?'. Il trouve la réponse à cette question, et pose le groupe de mots (ou le mot seul selon les phrases) au bout de la flèche où il est inscrit la question (à gauche du cercle rouge... difficile à expliquer, mais regardez les photos et vous comprendrez mieux hihi ;).  
Ici : Question : 'Que fait-on?'   Réponse : 'parle'
      Question : 'Qui est-ce qui parle?'    Réponse : 'Laurie'

Vraiment très simple de voir les fonctions ainsi!!!

Après quelques phrases avec 1 sujet - 1 action, on passe à des phrases avec 1 sujet et 2 actions. C'est exactement le même principe, mais cette fois avec deux cercles rouges puisque nous avons deux verbes. 

Ici : Question : 'Que fait-on?'   Réponse : 'vole'    'Que fait-on?      Réponse : 'butine'
      Question : 'Qui est-ce qui vole ET butine?'    Réponse : 'L'abeille'

Ensuite, après quelques phrases avec 1 sujet et 2 actions, on présente des phrases avec 2 sujets et 2 actions. Exemple : Les lapins sautent et les serpents rampent.
Question : 'Que fait-on?'      Réponse : 'sautent'      'Que fait-on?      Réponse : 'rampent'
Question : 'Qui est-ce qui sautent?'     Réponse : 'Les lapins'   
Question : 'Qui est-ce qui nagent?'      Réponse : 'Les serpents'    

À présent, nous pouvons introduire des phrases avec un complément d'objet direct (COD) (terme qui n'est pas encore mentionné à l'enfant). Pour débuter : 1 sujet - 1 action et 1 COD. Ici, ma grande a lu la phrase et dessiné les symboles. 

Ensuite, elle se demande 'que fait-on?' Réponse : 'gobe'. Elle découpe donc le mot gobe et le place sur le cercle rouge. 

Ensuite, elle se demande : 'qui est-ce qui gobe?'  Réponse : 'La grenouille'. Donc, elle place le groupe de mots 'La grenouille' au bout de la flèche à gauche. 

Maintenant, elle doit se demander : 'La grenouille gobe quoi?' (question pour trouver le COD : qui? ou quoi?). Réponse : 'une mouche.' Elle place donc ce groupe de mots au bout de la flèche noire Qui? Quoi? à droite. 

Après s'être exercé, on poursuit avec des phrases avec 1 sujet - 1 action et 2 COD 

Question : 'que fait-on?'    Réponse : 'cherche'  (verbe)
Question : 'qui est-ce qui cherche?'    Réponse : 'Irène'
Question : 'Irène cherche quoi?'    Réponse : 'son verre et son assiette'

Et on poursuit avec cette fois, 2 sujets, 2 actions - 2 COD. Ça semble peut-être beaucoup, mais je vous assure qu'ainsi tout ça s'intègre très bien, et ma grande réalisait les étapes sans difficulté.
Donc ici, nous avons deux cercles rouges, deux flèches noires 'qui est-ce qui?' dirigées vers la gauche et deux flèches noires 'qui? quoi? dirigées vers la droite.
Exemple ici : Phrase : L'enfant observe les aigles et son père admire le paysage.
Question : 'Que fait-on?'   Réponse : 'observe'      Question : 'Que fait-on?'   Réponse : 'admire'
Question : 'Qui est-ce qui observe?' Réponse : 'L'enfant'
Question : 'Qui est-ce qui admire?' Réponse : 'son père'
Question : 'L'enfant observe quoi?'  Réponse : 'les aigles'
Question : 'son père admire quoi?   Réponse : 'le paysage'
Voir la photo ci-haut pour voir ce que cela donne après avoir tout découpé et placé les étiquettes. ;)

Ma source de toutes ces étapes jusqu'à présent, et mes idées pour mes premières phrases : Le guide Pas à Pas : l'écriture, la lecture et le français du site École Vivante. Guide très utile et bien fait!

Après tout ça, j'ai présenté des phrases mélangées (parfois 1 sujet - 1 action ; 1 sujet - 1 action - 1 COD ; 2 sujets - 2 actions, etc. Cette fois, j'ai utilisé un document de la Boutique de documents Montessori. C'est également de-là que viennent mes flèches et cercles. Un autre document bien fait et très pratique de cette boutique! Parfois aussi, je m'amusais à inventer des phrases qui plaisaient à ma grande. Ma grande s'est également amusée à en inventer elle-même pour les analyser ensuite. Bref, il faut s'amuser avec les phrases!  

Finalement, voici une petite activité que ma grande aime bien (elle ne concerne pas les flèches de fonction, mais les natures de mots).
Je dessine des symboles de natures de mots.

Elle invente une phrase en fonction des natures de mots imposées.

Voilà pour les flèches de fonction!! Il y aura une suite bien sûr puisque cela continu de se complexifier en ajoutant peu à peu de nouvelles fonctions. Je vous aie présenté que ce que ma grande a vu cette année.

Prochain billet de grammaire : la préposition (une autre nature de mots que j'ai présenté à ma grande cette année).  

11 commentaires:

  1. Trés sympa, je pense que ça pourrait m'aider parce que la grammaire ici c'est galère ;-)

    Ouch le prix du livre :-(

    RépondreSupprimer
  2. autant les maths ca me semble limpide autant la grammaire, il va faloire que je m'y remettre dare dare avant de lui proposer qqch ... et puis d'ici a ce que ces pb de langage soit resolu j'ai le temps !!

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi, j'ai trouvé que la grammaire, c'était tout un casse-tête au début. Mais finalement, une fois qu'on a démêlé tout ça, ça semble tellement plus simple. Il faut être dedans pour se rendre compte que finalement, c'est bien simple. J'espère que mes explications permettront de rendre tout ça moins casse-tête pour ceux qui commencent. Et moi, je n'aie pas terminé d'en apprendre et de tenter de comprendre. ;)

    RépondreSupprimer
  4. bonjour sicosico,
    je suis mamafalda qui était sur le forum montessori.
    contente de voir que l'école à la maison avec montessori a l'air de super bien se passer pour tes filles :-))
    Je ne connaissais pas le livre dont tu parles, je vais pouvoir le conseiller aux copines qui n'envisagent pas une formation! est-ce que tu sais si celui pour les maths est bien aussi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui pour les maths est très bien aussi. Il n'y a pas tout tout... ça ne répond pas à toutes mes questions... hihi! ;) Mais c'est une excellente base! C'est ma source principale et préféré! Tout y est détaillé, bien expliqué... Bref, oui, je recommande pour ceux, comme moi, qui ne peuvent suivre de formation.

      Supprimer
  5. Merci Sicosico pour tes superbes billets bien détaillés!! :o) Il faudra que je m'y mette moi aussi pour démêler tout ça... ça me semble un gros morceau la grammaire en Montessori mais je pense que ça vaut la peine de prendre le temps pour bien l'expliquer!! :o)
    Mais dis-moi, toi ça t'a pris combien de temps pour être à l'aise à enseigner tout ça à ta grande?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'apprends progressivement pas à pas en suivant ma grande. Donc, ainsi, cela s'apprend très bien. C'est tellement simple la grammaire Montessori. Ma grande n'a jamais eu de difficulté avec tout ça. ;)
      Donc, si tu lis mes billets, tu as une bonne idée des différentes étapes. Ensuite, tu y vas un par un pour les approfondir au fur et à mesure que ton fils progresse. Cela se fait très bien ainsi! Et c'est tellement profitable! Ma puce commencera bientôt puisqu'elle a commencé à lire quelque mots. ;) Elle sera bien contente de faire comme sa soeur!

      Supprimer
  6. Oh que je suis heureuse ce matin: j'avais commandé la boîte de nature en même temps que la boîte des symboles grammaticaux... oh que je ne savais pas quoi faire avec la première boîte! Sincèrement, ton blogue est un véritable salut pour moi. J'ai pourtant une formation comme enseignante au primaire mais mes enfants vont à l'école anglaise, je leur apprends le français à la maison et mon grand s'est vite lassé des cahiers d'exercices et j'ai compris qu'il ne connaissait rien des "noms", "verbes", "sujet"... j'avais pris pour acquis qu'il l'avait appris en anglais et qu'on ferait seulement le transfert comme ça été le cas en lecture... heu non! J'ai donc dû reprendre de la base (heureusement, j'ai une cocotte qui commencera la 2e qui devait commencer tout ça aussi donc une pierre 2 coups) et Montessori lui parle beaucoup plus que les cahiers. Pas simple toutefois quand on ne connaît pas cette pédagogie. J'utilise donc ton blogue de façon hebdomadaire pour me donner des idées, pour trouver des liens, pour comprendre comment amener un sujet aux enfants afin qu'ils comprennent. Merci mille fois de partager tout ceci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil commentaire! Cela me fait grandement plaisir de savoir que mes articles sont utiles et appréciés. ;)

      Supprimer
  7. Bonjour, je vous remercie pour tout vos partages.

    J'aimerai savoir si vous pouvez me dire quels sont les 7 analyses gramaticaux?

    Je sais que la première concerne un verbe, un sujet et un cdo
    desième analyse : 2 verbes et un sujet
    3 eme analyse : un verbe et 2 sujets

    Je vous avoue etre perdue pour le reste des analyses sachant qu'il y en a 7, pourriez-vous m'éclairer svp?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue ne pas être certaine de savoir de quoi vous parlez en disant qu'il y a 7 analyses grammaticaux. Peut-être que vous parlez des COD, COI, et des différents compléments circonstanciels : de lieu, de temps, de manière, de but, de moyen?

      Je pensais faire un article plus détaillé, mais en ce moment, je manque de temps avec ma puce qui se sent souvent nauséeuse le matin en raison des chimios. Je me contente de corriger et fignoler mes articles en brouillon. ;)

      Pour faire vite, voici les étapes que j'ai suivi :
      - 1 sujet et un verbe
      - 1 sujet et 2 verbes
      - 2 sujets et 2 verbes
      - 1 sujet, 1 verbe et 1 COD
      - 1 sujet, 1 verbe et 2 COD
      - 2 sujets, 2 verbes et 2 COD
      - 2 sujets, 2 verbes et 2 COD (dont 1 pronom)
      - 1 sujet, plusieurs verbes et plusieurs COD
      - Puis, introduction du COI
      - Puis, phrases avec COD et COI
      - Puis, introduction progressive des différents compléments circonstanciels (d'abord, CC de lieu, puis de temps, puis de manière, etc).

      Voilà! J'espère vous avoir éclairé un peu en attendant un véritable article en projet dans ma tête. ;)

      Supprimer