École des amours

École des amours

dimanche 2 octobre 2016

Été 2016

En cette semaine plus difficile post ponction lombaire, je me suis plongée dans nos souvenirs de cet été pour penser aux beaux moments. Ceux-ci étant heureusement de plus en plus fréquents puisque, dorénavant, les semaines difficiles sont qu'aux neuf semaines suite aux ponctions lombaires. La vie est de plus en plus douce à nouveau depuis l'arrêt de l'Asparaginase. ;)

Une puce qui a ré-apprit à aimer l'eau vers la fin de l'été suite à l'arrêt de l'Asparaginase. Cet hiver, et ce, jusque vers la fin de l'été, ma puce pleurait, refusait de prendre des bains, et même de se laver les mains. Auparavant, jamais ma puce ne hurlait lors d'un bain ni même protestait. Je me demandais ce qui se passait pour qu'elle refuse avec autant de force de se laver. J'avais le sentiment en l'observant qu'elle ressentait une certaine 'douleur' lorsqu'elle devait se laver. Je me suis informée auprès des médecins en oncologie et, effectivement, les chimios. qu'elle recevait pouvaient rendre sa peau hypersensible. Difficile de s'imaginer exactement ce qu'elle ressentait dans son corps, mais cela ne semblait pas du tout agréable. S'en était fini des bains apaisants ou des bains plaisirs. Il a fallu user de beaucoup de douceur, de patience, d'écoute et de compréhension. Puis, l'arrêt de l'Asparaginase a sonné par le fait même l'arrêt de l'hypersensibilité. Du jour au lendemain, elle a repris plaisir à se laver, jouer dans le bain. À présent, je la surprend même parfois à profiter plus longuement du lavage des mains, sentant la sensation du savon et de l'eau qui coule sur ses mains, comme si elle prenait plaisir à retrouver cette sensation perdue. Ça fait grandement plaisir de la voir jouir à nouveau des plaisirs de l'eau. ;)

L'oeuvre de ma grande à son cours de dessin. 

L'été a débuté par l'adoption d'un nouveau compagnon pour les filles. Le projet initial était d'avoir des poules dans notre petit poulailler que nous avons à même notre cabanon. Au départ, nous pensions pouvoir laisser les poules sortir de l'enclos et se promener sur notre terrain en liberté (comme le faisait d'anciens locataires de la maison). Mais avec la maladie de ma puce, il devenait hors de question de laisser les poules faire leur besoin où bon leur semble sur le terrain. Il fallait donc penser à construire un enclos extérieur. Mon conjoint retardait le moment indéfiniment. Je dois spécifier que les travaux manuels ne sont pas sa force (ni moi d'ailleurs). ;) Bref, quand est venu le temps de l'adoption des poules, il a vu qu'ils vendaient également des lapins et il s'est dit que se serait plus chouette (enclos extérieur plus facile à faire puisque nul besoin d'être très haut ou fermé sur le dessus ;). Bref, il a présenté cette option aux filles. Deviné ce qu'elles ont préféré? Hihi! Mon but au départ était plus de faire vivre aux filles le plaisir d'aller se chercher un œuf chaque matin et d'en profiter pour étudier les poules, la ponte des œufs, la croissance du poussin dans l’œuf, etc. Bref, ma vision était 'éducative'. ;) Finalement, devant l'excitation des filles et le souhait du conjoint de se simplifier la tâche, j'ai accepté cette idée en disant que j'étais d'accord seulement si le lapin allait nous pondre des œufs en chocolat. Hihi! Bah quoi? Je voulais récolter des œufs chaque matin. ;) Sérieusement, cette idée m'a séduite ; j'adore les lapins et puis cela fait un animal compagnie plus sympathique qu'une poule. ;) 
Je vous présente donc Coton, notre petit lapin nain hollandais. Celui-ci vivant dans notre cabanon + extension à l'extérieur trois saisons sur quatre. Nous avons décidé de ne pas le laisser à l'extérieur l'hiver puisque nous avions un peu peur qu'il ait froid malgré l'isolation que nous avons installé dans le cabanon. 
Les filles sont en amour!

Notre nouveau compagnon s'entend bien avec notre chat. J'avais des craintes au départ, mais finalement, Rufus (le chat) est très doux avec Coton et ce dernier ne craint pas le chat. ;) Ils s'entendent plutôt bien tous les deux. 

Ma puce qui continue son apprentissage de la lecture-écriture avec bonheur et à une vitesse folle et toujours par choix. Ici, au condo que nous prête notre propriétaire lorsque nous allons à Québec pour les traitements de chimiothérapie qui ont lieu très tôt le matin lors des ponctions lombaire. Ainsi, nous sommes déjà à Québec dès la veille. Ma puce apporte souvent dans ses bagages ses petites activités, ainsi que ses livres. ;)  
Elle est fière et enthousiaste de tous ces apprentissages. 

Ici, un cahier qu'elle a adoré faire. Je lui avais acheté un petit livre d'autocollants 'Mes premiers mots en français'. Comme elle connaît presque tous les phonèmes et qu'elle parvient à lire presque tous les mots, j'ai pu lui présenter ce cahier sans que cela la mette en difficulté. Elle a adoré lire les mots et les coller sous les bonnes images. Vous connaissez son amour pour les autocollants? ;)

Elle a également trouvé une utilité toute personnelle aux autocollants restant vierges ; elle s'amusait à écrire des mots. Beaucoup, beaucoup de mots. Une belle soirée 'studieuse' au condo avant le gros traitement du lendemain. ;)

Ici, encore au condo, elle dessinait suite à la lecture d'une phrase que j'avais écrite. Elle aime beaucoup ces petits livres 'lis et dessine' que je lui fais parfois.
J'adore sa petite langue sortie. ;)

Nous voilà à la salle de jeux de la clinique externe de l'hôpital. Il y a plein de jeux, de matériels pour bricoler, etc, mais cette fois, elle a choisi de poursuivre son écriture de mots sur les autocollants commencés la veille. ;) Note : le chapeau que ma puce porte très souvent est une gracieuseté de bénévoles qui l'ont tricoté pour les enfants de l'hôpital. Magnifique n'est-ce pas?

Ma puce ADORE faire de petits livres. Elle fait les dessins, puis nous dicte l'histoire à écrire. Ici, elle avait décidé de lire elle-même sa propre histoire à papa. À ce moment-là, elle m'avait demandé de souligner les mots qu'elle pouvait lire afin de faire une lecture à deux voix. Elle était alors très fière de cette lecture à deux. 

Ici, un autre livre 'lis et dessine', mais en anglais cette fois. Je fais la lecture en anglais et elle complète le dessin. Elle aime beaucoup dessiner. ;)

Notre premier vrai potager. ;)

Un chat qui veut nous suivre à Québec. Presque chaque fois, lorsque nous faisons nos bagages pour Québec, celui-ci embarque dans le sac de transport rouge (gracieuseté de Leucan dès le lendemain de l'annonce du diagnostique). Il semble vouloir qu'on l'amène avec nous. Hihi! 

Des plaisirs dans l'eau!

Visite d'un champs de lavande. Une belle visite dont je garde un merveilleux souvenir. Voici pourquoi...
Une puce en pleine forme, pleine d'énergie. C'est tellement merveilleux de la revoir ainsi de plus en plus souvent.
Elle était tellement comique. Au Québec, on dirait qu'elle était 'en feu'. hihi!

Une belle complicité!

Une puce tellement expressive et rigolote! ;) 

Cette photo de Libellule a été prise lors de notre marche au Parc national des Hautes-Gorges-de-la-rivière-Malbaie à la fin de l'été. Ma grande a l’œil pour repérer les petites bestioles. ;) 
Une journée qui a suscité en moi bien des émotions. Pour la plupart d'entre nous, cette vue d'enfants qui gravissent des montagnes est plutôt banale, mais pour moi, elle est emplie d'espoir, de progrès, de soulagement, de joie immense. Cet hiver, ma puce peinait à monter les escaliers ; bien souvent, elle n'alternait pas les jambes pour monter, elle s'aidait de la rampe pour se soutenir. Bref, ses jambes étaient très faibles ; affectées par les traitements de chimiothérapies et son hospitalisation où elle a passé plusieurs jours à ne sortir de son lit que pour aller au toilette. En la regardant monter ainsi dans les sentiers, j'ai ressenti une énorme gratitude envers la vie. Elle s'épuise encore plus rapidement qu'auparavant, mais à présent, elle monte les marches sans difficulté et même en courant parfois. ;) Cette journée dans les bois à la fin de l'été m'a fait beaucoup de bien. Voir ma puce retrouver son énergie, ses capacités physiques est un signe que nous sommes sur la bonne voie, que le pire est derrière nous. Ma puce continue de se battre avec force contre cette maladie qui ne gagnera pas. Ma puce arrivera en haut de ce long parcours et criera victoire sur la maladie. 
Qui pourrait penser que cette puce a la leucémie et reçoit des traitements de chimiothérapie. La maladie est de moins en moins visible sur son petit corps. Même les cheveux se remettent à pousser. ;) Nous sommes dans la bonne direction!

Un porc-épic croisé sur le chemin du retour. Celui-ci ne semblait aucunement apeuré par notre présence tout près de lui ; trop occupé qu'il était à se nourrir. Ma grande a bien rigolé en observant de près la démarche de cet animal. ;)


Vers la fin de l'été, 2-3 semaines après l'arrêt de l'Asparaginase, la force dans les jambes de ma puce est revenue peu à peu. Et la voilà prête à monter la colline en face de chez nous pour se balader dans le bois. C'est la première fois qu'elle y montait. 
Avec l'aide de sa sœur, la voilà prête à explorer, monter, descendre, se faufiler parmi les arbres...
Merci la vie! C'est incroyable comment de simples petits moments procurent un bien si immense. La vie semble plus douce, plus calme et on profite de cette accalmie en tentant de chasser les craintes et les angoisses (infections, rechutes, complications) qui surgissent parfois dans nos têtes. On profite de ces temps plus cléments, on savoure.

La suite de notre été dans un prochain billet. Cet été, nous avons été plutôt tranquille ; ma puce ne pouvant pas marcher tellement longtemps (sauf à la fin de l'été lorsqu'elle a terminé de recevoir ses injections intramusculaires d'Asparaginase) et ayant davantage besoin de rester à la maison tranquille. Par contre, ma grande, elle, a beaucoup plus exploré, visité que nous. Je vous présenterai donc, dans mon prochain billet, les photos de quelques sorties de ma grande avec des photos prisent par elle-même. ;)


7 commentaires:

  1. Je suis si contente de voir des photos magnifiques de ta puce surtout celle où elle a l'air si pleine d'énergie ouah! Et toute cette belle concentration lors des activités! C'est une championne cet enfant là!
    Allez, bonne continuation à vous et amitiés.
    Virginie (Montessori 2 Hills)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Heureuse de lire que la puce a pu avoir de joyeux moments .Quel plaisir de voir des photos d'elle en extérieur se promenant avec sa soeur. Coton le lapin est très mignon, bravo à Rufus de l'avoir aussi bien acceuilli !
    Plein de gros bisous de France !
    Martine42

    RépondreSupprimer
  3. je suis tellement heureuse de ces belles photos et que la puce aille mieux
    courage , le meilleurs est devant vous
    isa

    RépondreSupprimer
  4. Bienvenue à Coton ! J'ai ri en lisant les oeufs au chocolat ;) De mon côté j'espère bientôt avoir quelques poules, pour l'instant ce sont encore les travaux qui priment. :)
    Merci pour ces belles photos que tu as partagées et grosses bises à tes deux trésors !

    RépondreSupprimer
  5. Ce sont de très beaux moments que vous avez vécu cet été. Que de progrès pour ta puce, c'est une vrai battante !!
    Bien à vous, bel automne !

    RépondreSupprimer
  6. Ta puce est rayonnante sur les photos. Bon courage à elle et vous sa petite famille qui l'aimait tant.

    RépondreSupprimer