École des amours

École des amours

jeudi 1 octobre 2015

Été 2015

Voici donc un survol en photos de notre été 2015. 

 Visite de l'économusée Papeterie Saint-Gilles où l'on fabrique encore du papier à la main avec du coton comme on le faisait au XVII siècle.
Voici le bassin où l'on voit sur place l'étape du tamisage. Impressionnant de voir une feuille prendre forme en plongeant le tamis dans la pâte et en l'égouttant. 

Ici, la vieille presse hydraulique qui sert à l'étape du pressage (soustraire l'eau des feuilles de papier).

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les différentes étapes de la fabrication du papier à cette époque (la papeterie s'efforçant de perdurer la tradition en fabriquant encore ce magnifique papier de qualité), voici le lien de la page web de cette papeterie où l'on explique brièvement les différentes étapes. Très intéressant! Durant notre visite, une petite vidéo nous a été présenté pour expliquer toutes ces étapes.  
En face de la papeterie se trouve le musée maritime de Charlevoix que nous avons également visité. 

Lors de notre visite, il y avait une petite fête avec la présence de deux alpagas de la ferme Alpagas Charlevoix. Une occasion de voir de plus prêt ces magnifiques bêtes. Mon amoureuse des animaux était plus que ravie.
Ma grande qui regarde les vêtements fait avec la laine d'alpagas. C'est TRÈS doux.
Et de retour avec son alpaga adoré qui se sont bien appréciés mutuellement. ;)
Et une petite visite vers l'autre alpaga, plus jeune et plus craintif. 
Petite marche pour aller visiter des vieux bateaux de bois (goélettes). 


Un petit tour sur le bord de l'eau puisque nous y sommes. ;)

Un environnement tout simplement enchanteur pour vivre!

Dire qu'il nous faut marcher que deux minutes pour nous rendre-là. Des piques-niques sur le bord de l'eau quand on veut. Que c'est relaxant le bruit de l'eau! J'adore!

Petite visite de la ferme d'émeus cette fois. Les filles étaient ravies de pouvoir les nourrir avec du plantain. On a eu l'occasion de voir des émeus de tous âges. Les adolescents ont bien fait rire les filles en courant dans tous les sens. 
Je n'aie pas de photo malheureusement, mais nous avons également visité la Ferme Basque de Charlevoix qui nous a permis de voir des canards de tous âges (du petit poussin de 3 jours à l'âge adulte). Les canards étant dehors avec beaucoup d'espace. 
Des œufs d'émeus ainsi qu'une patte. 

Vivre à la campagne plaît bien sûr beaucoup à ma grande passionnée des bêtes, petites et grandes : des chevreuils, des escargots, des urubus qui volent au-dessus de nos têtes en raison de la présence de la rivière à saumons, des chenilles et papillons (une chenille nous a même fait l'honneur de faire sa chrysalide dans notre petite volière... histoire à suivre au printemps ;), des chauves-souris lors de nos observations d'étoiles le soir et beaucoup, beaucoup de grillons et sauterelles qui sautent sur notre terrain et le champs derrière, des oiseaux, des écureuils, des fourmis etc. Un jour, ma grande s'est exclamée en soulevant une roche «une reine fourmi qui transportent ses œufs!». On voyait effectivement une grosse fourmi qui déplaçait ses œufs pour les mettre plus loin dans le trou où elle était entourée de petites ouvrières. En soulevant la roche, mais grande les a sûrement inquiété, d'où l'empressement de cacher plus loin les œufs dans le trou. ;)   

Petit tour à l'Isle-aux-coudres. La grosse roche s'appelle la roche à Caya. Je vais d'ailleurs acheter un petit roman à ma grande racontant la légende de cette roche puisque les légendes la fascine.  ;)

Cheese! Haha! Cet âne a bien fait rire les filles. Et oui, une autre ferme! Cette fois, c'est la ferme Caprivoix. 
Ma grande qui a déjà hâte de voir ses poules à elle se promener sur notre terrain (l'été prochain ;).
À la ferme Caprivoix, il y a plusieurs animaux de ferme, mais surtout des chèvres, évidemment. Celle-ci, moins peureuse que les autres, était bien contente de se faire flatter.
La vue de la ferme! Juste wow!
Cette ferme élève également des bœufs de race Highland (vache aux longues cornes et longs poils). On aperçoit à gauche, le petit veau coquin qui était sorti de son enclos en se faufilant sous les fils électrifiés. ;)
Belle vue pour les vaches! ;)
Un petit tour à la grande plage de Sainte-Irénée.
Un grand champs vacant derrière chez nous pour faire voler tout ce qu'on souhaite (avion, frisbee, cerf-volant, etc).
Des jeux dans la cour bien entourée de végétation...
... et de petites bestioles.
Visite d'une maison écologique d'Habitat 07 (Maison du développement durable) à Baie Saint-Paul, tout près de la plage. Pour une petite visite interactive à distance, vous pouvez aller voir ici.
Récupération de chaloupe pour faire des divans...
... de lit d'hôpital pour faire un comptoir...
... d'un grand tuyau pour faire une douche. Etc, etc. Très ingénieux! Ils ont également utilisé l'argile de la plage comme un des matériaux d'isolation, ainsi que de la laine de moutons. Deux produits qui se trouvaient tout près et gratuitement. Bref, un beau défi relevé pour la fabrication de cette maison avec un tout petit budget. Vous pouvez aller sur le site pour en apprendre un peu plus si vous n'avez pas la chance de faire la petite visite guidée sur place. 
Après la visite de la maison écologique, une petite promenade sur le bord de l'eau.
Des filles heureuses, un paysage magnifique et relaxant. Que demander de plus?

Je ne me tanne pas de ce paysage montagneux. Nous avons appris que ce magnifique paysage charlevoisien a été forgé par l'impact d'un astéroïde il y a 150 millions d'années. Ma grande a d'ailleurs été visiter l'observatoire de l'Astroblème de Charlevoix qui parle de l'origine météoritique de cette région. Je vais devoir consacrer un beau billet sur ce sujet qui nous a mené à parler de géologie (la région nous permettant un magnifique parcours géologique pour retracer des traces de l'impact météoritique). 


Encore une ferme! ;) Cette fois, nous sommes à la volière de Baie-Saint-Paul. On y voit principalement des pintades et des faisans, mais aussi des lapins, des chèvres, etc.

Pour terminer, voici une photo de ma puce avec SON énorme tournesol. Étant arrivé début juillet, il était un peu tard pour semer nos légumes dans le potager, d'autant qu'il y avait un énorme travail de désherbage à faire avant. ;) Malgré tout, on s'est amusée, ma puce et moi, à semer quelques graines pour le plaisir, même si le potager n'était pas tout à fait bien aménagé (au moins, les hautes herbes de presque un mètre avait été coupé et la terre avait été tourné grâce à la générosité de nos voisins et leur rotoculteur. ;) J'avais planté des haricots et des épinards. Ma puce, des carottes, des concombres et un tournesol. Tout ce qui a poussé, se sont les concombres et le tournesol de ma puce. ;) Elle en est pas peu fière! 

Voilà pour ce bref survol de notre été 2015 qui a débuté dans les boîtes, mais nous sommes maintenant bien installés et heureux de notre superbe nouvel environnement. Merci la vie!

La fin de notre été et le début de l'automne viendront dans un autre billet ou alors j'écris des billets interminables. ;) L'été a été tellement riche!

4 commentaires:

  1. Que de sorties fascinantes!!! Tu m'as fait découvrir l'emeu que je ne connaissais pas! merci!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ça fait plaisir! Ils font d'excellente d'huile d'émeu très bonne pour la peau.

      Effacer