École des amours

École des amours

dimanche 27 novembre 2011

Résumé de notre semaine

Cette semaine nous avons continué les dictées muettes Montessori que ma grande réussit facilement, donc je dois me dépêcher à découper les suivantes. :)

Ici, elle devait lire le mot et l'associer à l'image. Ensuite, nous avons enlevé les étiquettes de mots, et elle a écrit les mots avec l'alphabet mobile à côté des images.
Ici aussi, elle lit le mot et place l'étiquette au bon endroit. Documents achetés à la Boutique Montessori. 

Elle a aussi choisi à l'occasion de faire de l'écriture spontanée. Cette semaine, elle a voulu écrire 'Léon le bourdon'. Une nouvelle affiche du graphème 'on' avec une image de Léon le bourdon a donc faites son entrée sur le mur de notre salle de classe (notre salon :)
Elle a également beaucoup travaillé sur la calligraphie de lettres et de chiffres (sur le tableau, dans le sel, dans un livre effaçable...).  
Noter le déguisement! Il n'y a qu'à la maison que l'on  peut faire l'école déguisé en Biniky (le petit dragon rose). :)
Ici, se sont des formes qu'elle a tracé grâce à un gabarit, puis elle a fait des lignes à l'intérieur. Ceci travaille également la main pour l'écriture ; muscler la main, précision du geste...

Comme j'ai déjà parlé, je lui aie fait la première présentation du système décimal avec les perles dorées Montessori. 
C'est tout simple. Il s'agit d'une leçon en 3 temps des concepts 1, 10, 100, 1000. Donc, 1. Je montre chacun, et je dis c'est quoi. 2. je demande de pointer, par exemple 100. Je fais ça plusieurs fois, en changeant régulièrement la position du matériel et en demandant plus souvent 100 et 1000 puisque 1 et 10 sont déjà connu. 3. Je lui demande 'qu'est ce que c'est?' en les pointant. Ce vocabulaire a été rapidement acquis, donc cette semaine je vais poursuivre avec la présentation des symboles 1, 10, 100, 1000 sur carton. Donc, nous pourrons associer quantités et symboles. 

Ma grande a beaucoup aimé ce matériel, et l'a manipulé plusieurs fois cette semaine. C'est beau et c'est tellement parlant comme matériel. L'enfant voit et sent vraiment ce qu'est 100 et 1000. C'est plus lourd, plus gros. On a même tenté de cacher chacune des pièces avec nos mains. 1, facile ; 10, ça va ; 100, avec les mains de maman on y arrive, mais impossible de cacher le 1000 avec nos 4 mains (ma grande et moi) + celles de papa. 
Voici une photo montrant ma grande qui a longuement admiré le cube de mille, s'exclamant 'c'est beaucoup 1000!' Je suis bien contente que ma grande a accroché sur ce matériel puisque nous l'utiliserons beaucoup dans les semaines et mois à venir. Nous jouerons à la banque! Beaucoup de plaisir en vu!

Après l'activité avec les perles dorées, elle a fait une activité de Vie Pratique avec des lentilles et à voulu savoir s'il y avait 1000 lentilles. Et bien, on les a compté (j'ai compté avec elle après 39)! Il n'y en avait pas 1000, mais nous avons atteint le 100 puisqu'il y en avait 302. :)

Sinon, il y a eu beaucoup d'occasions d'apprentissage spontanée dans notre quotidien. Comme le moment où elle m'a demandé pourquoi on ne voyait pas le sel dans le ficello si c'est salé. Et bien, cela nous a permis de faire une petite expérience de dissolution improvisée pendant notre dîné avec simplement du sel dans de l'eau et on brasse. Expérience toute simple où nos sens sont en éveil (on voit le sel qui se dissout, on sent et on goûte l'eau qui est devenu salé (on ne voit plus le sel, mais il est toujours-là). C'est tellement simple, mais tellement plaisant quand tout cela découle d'un questionnement de l'enfant. À ce moment, cette expérience lui parle beaucoup. 

Ici, autre moment d'apprentissage 100% de ma grande. Elle a décidé de prendre des pierres plates et d'en distribuer dans trois assiettes (pour sa petite soeur, elle et moi) (c'était de petits gâteaux), puis de mettre des pois chiche dans un petit 'cup' de muffins (qui était des olives très huileuse dans son jeu). La quantité de pois chiche devait être égale au nombre de gâteaux, et ce pour chaque assiette. Donc, elle a compté chaque pierres plates de chaque assiette (29, 9 et 9), et mise la même quantité de pois chiche (donc 29, 9, et 9). Ce qui est merveilleux dans tout ça, c'est que je n'aie aucunement intervenu dans toutes ces idées. Elle travaille en mathématiques de façon totalement improvisée et spontanée. C'est tellement merveilleux qu'elle invente tout ça! Remarqué encore ses poignets de Biniky sur la photo (en réalité se sont des pantoufles-sandales pour poupée). Oh qu'elle a de l'imagination ma cocotte! :)   

3 commentaires:

  1. Bonjour sicosico,

    magnifique post! Puis-je le mettre sur la boutique?
    Je repère tous les blogs où les enfants y font des activités avec les documents de la boutique pour les mettre sur le site de la boutique.
    Au plaisir et bravo à ta fille.

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr! Avec plaisir! Tes documents sont tellement géniaux!

    RépondreSupprimer
  3. Je vais vous ajouter de ce pas...A bientôt!

    RépondreSupprimer